« Black Feelings » de Mo Gadarr

Bonjour tout le monde!

J’espère que vous allez bien et que vous passez une bonne semaine 😊

On se retrouve aujourd’hui pour parler du livre que je viens tout juste de terminer au moment où je commence à rédiger cet article. Ce fameux livre qui m’a motivée à me lancer dans le blogging. Il s’agit de « Black Feelings » de Mo Gadarr.

Parlons tout d’abord de l’auteur.

L’auteur

De ce que j’ai pu voir de sa biographie sur le livre et sur les pages de remerciements, Mo Gadarr est une française prof de français qui s’est lancé dans l’écriture via Fyctia. Fyctia est un site communautaire d’écriture et de lecture. Elle commence à écrire ce livre afin de participer au concours Dark Attraction, qu’elle remporte! S’en vient ensuite le début du succès.

Black Feelings est son premier roman seule.

Passons au livre et à son résumé.

Le livre

Ce Livre est édité par Hugo Poche, section new romance. Il est catégorisé « romance et société ». Il comporte 657 pages pour 67 chapitres. Je l’ai payé 9,78€ à la Fnac Réunion (+ 5% de réduction pour les adhérents), il est à 8,50€ en France métropolitaine. C’est une saison 1, annonçant ainsi une suite, qui apparemment pourrait être considérée plutôt comme un spin off, d’après ce que j’ai pu voir sur internet. On peut déjà le précommander sur le site de la Fnac, sa sortie est prévue en janvier 2020 (j’ai hâte de le lire!).

Vous verrez au fur et à mesure que mon style de lecture se tourne majoritairement vers du new romance et du young adult.

Mes impressions

C’est un roman à 4 voix, entre passé et présent. On y rencontre Amandine, victime de harcèlement scolaire dans sa jeunesse, suite à une soirée mouvementée qui marque un tournant fort de sa vie, et son besoin de vengeance lorsqu’elle se retrouve nez à nez dans le cadre du travail avec celui qui est à l’origine de sa descente aux enfers. Méconnaissable, elle décide de le séduire pour mieux le détruire.

Tout au long du roman, on peut se rendre compte de l’évolution psychologique d’une personne subissant et ayant subi le harcèlement scolaire. Certains passages sont très durs à lire car les scènes sont parfois violentes. Mais c’est en ce point que je trouve ce roman très réaliste et je pense qu’il met totalement en lumière pour le lecteur ce phénomène sociétal grave. Il représente une très bonne sensibilisation à ce sujet. Ça pourrait même être très intéressant si certains passages pourraient être étudiés en milieu scolaire. Pas le roman en intégral, car étant de la new romance, quelques scènes ne seraient pas adaptées aux plus jeunes (si vous voyez ce que je veux dire lol). Mais sinon, s’il n’y avait pas ces scènes, je l’aurai entièrement recommandé aux lycéens voire collégiens.

Il y a là une base de roman excellente, qui se démarque des autres new romance, où il arrive qu’on devine déjà comment ça va se finir et qui donc ne donne pas très envie de les lire. Le résumé a attiré mon attention, et j’ai bien fait de l’acheter car c’est une pépite! J’ai adoré ce roman, je l’ai lu en quelques jours, contrairement aux derniers où j’avais tendance à traîner un peu la patte. Il m’a subjuguée. On s’attache facilement au personnage principal et on se sent même parfois touché par tout ce qu’elle vit. Je vous conseille vivement ce livre!

Je pense que j’aurai encore quelques livres à lire avant la fin de l’année, mais pour moi, actuellement, c’est le meilleur livre que j’ai lu en 2019. Bravo à Mo Gadarr pour ce premier roman plus que réussi!

L’avez-vous déjà lu? Que lisez-vous actuellement?

Au fait, dites moi ce que vous pensez sur ce format d’article 😉

L’un des prochains articles à paraître dans la catégorie « livres » se portera sur un top 3 des livres que j’ai le plus aimés cette année.

A bientôt! 📚